Pour fêter la 10édition édition de CinéMasala, nous avons le plaisir de vous convier à un tour de l’Inde “au fil de l’eau”. Eaux douces ou salées, divines ou polluées, eaux de vie ou de mort, provenant des rivières, des océans ou de la pluie, leurs diverses facettes se dévoilent à travers le prisme de films et de documentaires venus des quatre coins du sous-continent indien.

Les projections, des interventions de spécialistes et de réalisateurs·trices, ainsi que diverses activités culturelles se dérouleront à Pôle Sud et à la salle des Fêtes du Casino de Montbenon (Lausanne), du 10 au 12 novembre 2022.

Pendant le festival, exposition de photographies et stand d’information de l’Association Cheyyambakkam.

Jeudi 10 Novembre (19h00)

PÔLE SUD, Jean-Jacques Mercier 3

Projection accompagnée d’une discussion avec la réalisatrice Munmum Dhalaria en collaboration avec le Centre d’études littéraires interdisciplinaires (CIEL) https://www.unil.ch/ciel/colloque2022

No Water, No Village

Documentaire de Munmun Dhalaria, Inde, 2022, Âge légal 8 ans, âge suggéré 14 ans – vostfr – 30′

Synopsis
En raison des changements climatiques, le climat se fait de plus en plus sec dans les régions himalayennes du Spiti et du Zanskar. Les chutes de neige et de pluie se font rares et les glaciers reculent. Les méthodes d’irrigation traditionnelles ne suffisant plus, l’agriculture souffre du manque d’eau. Des champs sont laissés en jachère. L’exode climatique a déjà commencé. Mais les villageois ne sont pas sans ressources et trouvent des solutions à leurs problèmes.

Holy (Un)Holy River

Documentaire de Jake Northon et Pete McBride, USA, 2016, Âge légal 12 ans, âge suggéré 14 ans– vostfr – 69′


Synopsis:
Un groupe de scientifiques décide de mesurer l’état de santé de l’eau du Gange depuis ses sources dans l’Himalaya jusqu’à son estuaire dans la baie de Bengale. La caméra s’arrête sur les lieux emblématiques du fleuve, nous livrant au travers d’images grandioses un portrait contrasté de la rivière la plus sacrée de l’Inde. Finalement, une énigme demeure : pourquoi cette eau dans laquelle se déversent des tonnes d’immondices et de produits toxiques n’est-elle pas plus polluée ?

Vendredi 11 Novembre (20h00)

PÔLE SUD, Jean-Jacques Mercier 3

Sagarputra: Offspring of the Sea

Documentaire de Pooja Das Sarkar, Inde, 2021, Âge légal 10 ans, âge suggéré 14 ans – vostfr – 21′

Synopsis
La réalisatrice a suivi les pêcheurs de la communauté des Koli qui vivent et travaillent dans la baie de Thane, à l’est de la péninsule de Bombay/Mumbai. Elle nous montre leur volonté de continuer à pêcher selon les méthodes ancestrales malgré l’urbanisation et l’industrialisation qui menacent de détruire le fragile écosystème des mangroves.

My Name is Salt

Documentaire de Farida Pacha, Inde, 2013, Âge légal 10 ans, âge suggéré 14 ans  – vostfr – 92′

Synopsis
Dans l’État du Gujarat, à l’ouest de l’Inde, se trouve le Rann de Kutch, un immense marais salant qui se dessèche à la fin de la saison des pluies. Cette étendue déserte se peuple alors d’une communauté saisonnière de saliculteurs. Ce documentaire nous livre une méditation poétique sur leur style de vie rude et contemplatif à la fois, sous le soleil impitoyable du désert du Thar.

SAMEDI 12 Novembre (16h00)

CASINO DE MONTBENON (Salle des fêtes)

16h00 Stage de danse
Bollywood pour familles (enfants dès 5 ans), par Annjali Shah. Durée 1h. Gratuit, sur inscription à info@cinemasala.ch

17h30 “Krishna Katha, Les Histoires du Prince Krishna”.
Spectacle de danse Kathak par Annjali Shah. Durée 1 h.

18h45 Repas indien
Préparé par le restaurant Nandanam (payant)

20h00

The Story of Kaveri

Film court de Ayappa, Inde, 2021, Âge légal 10 ans, âge suggéré 14 ans – vostfr – 3′

Synopsis
Une vision onirique et fugace des âges de vie de la belle déesse-rivière Kaveri, un des cours d’eau majeurs du sud de l’Inde, dont le fragile équilibre est menacé.

Boroxun, Songs for Rain

Film de Krrishna Kt Borah, Inde, 2021, Âge légal 10 ans, âge suggéré 14 ans  – vostr – 87′

Synopsis
Lorsque la pluie vient à manquer dans une région rurale de l’Assam, au nord-est de l’Inde, les villageois désespérés se tournent vers les rituels. Mais les mariages de grenouilles ne produisent pas l’effet escompté. Ils ont alors recours à une méthode encore plus étrange, dont feront les frais les deux “innocents” de la communauté. Leur amour naissant survivra-t-il à ces épreuves ?

Entrée libre, chapeau à la sortie. Ouverture des portes 1 heure avant le début des projections. Bar et petite restauration à Pôle Sud.

Colloque du CIEL, 2022: https://www.unil.ch/ciel/colloque2022

Contact: info@cinemasala.ch + Facebook et Instagram


Fondé en 2013, le festival de films CinéMasala regroupe des chercheurs et chercheuses de l’Université de Lausanne travaillant sur l’histoire, les religions et les langues de l’Asie du sud (Inde, Népal, Sri Lanka, Pakistan, etc.) et ayant la volonté d’ouvrir leur domaine de recherche à un plus large public.

Accessible à tout un chacun, et célèbre dans sa version indienne grâce à Bollywood, le cinéma est certainement le medium le plus adéquat pour cette démarche. Le but du festival – quatre soirées durant le mois de novembre – est de faire connaître cette région du monde au plus grand nombre et d’établir un dialogue entre la Cité et les chercheurs universitaires. Afin d’ouvrir ce festival à une audience variée, nous l’avons décidé nomade : les films sont projetés sur le campus universitaire et au centre de la ville de Lausanne.

Les films sélectionnés, fictions et documentaires, réalisés par des auteurs asiatiques et d’ailleurs, abordent aussi bien des sujets « traditionnels » que des thèmes plus contemporains et parfois déroutants. Comme l’Asie du sud recouvre une infinie variété de langues et de cultures, chaque film apporte un regard original et authentique sur une région du monde encore méconnue, pourtant amenée à occuper une place centrale dans le monde de demain. D’année en année, l’Asie du sud est abordée selon des thématiques et des angles originaux et variés. Le festival a pour mission de mettre en lumière la rapide évolution de ce monde par une sélection au moins partielle de films récents. Après la projection, certains films sont commentés par des chercheurs spécialistes du sujet, ou par les réalisateurs eux-mêmes, qui répondent aux questions du public.


Le festival a toujours été et reste gratuit. Nos fidèles partenaires nous soutiennent pour cela, mais la survie du festival et sa gratuité dépendent aussi du soutien du public. Vous voulez contribuer à ce soutien? N’hésitez pas à faire un don via Twint, ou en versant l’argent sur le compte suivant: 

La Route du Tchaï

CCP : 14-564333-5
IBAN : CH26 0900 0000 1456 4333 5🙏 Merci pour votre soutien! 🙏